Zone de chalandise : Comment en créer une sur Google Maps ?

Via l’Agence SEO korleon-biz.com – Il importe de déterminer en quoi consiste la zone de chalandise de son entreprise afin d’être en mesure de mieux l’analyser. Cela ne doit pas être confondu avec une autre notion, celle de l’achalandage (qui concerne également la clientèle d’un commerce). Voici comment s’y prendre pour créer facilement une zone de chalandise par le biais de l’outil Google Maps.

En quoi consiste une zone de chalandise ?

 

Cette expression désigne une zone géographique qui délimite la zone d’influence d’un point de vente. Cette représentation indique d’où proviennent la plupart de la clientèle d’un commerce ou d’une entreprise.

Dans quel intérêt faire ceci ?

Au fil du temps, l’attractivité d’un emplacement est appelée à varier et à évoluer. Procéder régulièrement à des ajustements de la stratégie de géomarketing permet d’optimiser la performance commerciale d’un point de vente.

Il y a de nombreux avantages à acquérir la capacité de déterminer la zone de chalandise correspondant aux activités de son entreprise. Cela facilite l’évaluation du nombre de prospects clients, et contribue à se faire une idée du potentiel du chiffre d’affaires. Cela peut aussi servir à corriger et adapter l’offre selon la demande.

Un commerce existant pourrait se servir d’une analyse de zone de chalandise pour prévoir des actions, afin de consolider et élargir sa zone d’influence, ou encore pour mieux cibler et mettre en œuvre une campagne de communication.

Certains éléments peuvent faciliter l’analyse, comme demander aux clients de fournir leur code postal lors de chaque achat, ou encore en se servant des adresses déjà inscrites dans un fichier client.

Une démarche simple en trois étapes

Pour réaliser rapidement, en l’espace de quelques minutes, une représentation graphique d’une zone de chalandise, vous aurez besoin d’une liste de codes postaux ou d’adresses de clients d’un point de vente spécifique. Ces éléments devront être répartis dans un tableur.

Par ailleurs, si ce n’est pas déjà fait, configurez-vous un compte Google Docs, qui vous sera utile pour sauvegarder votre démarche.

PREMIÈRE ÉTAPE – La préparation des données

Procédez à l’ouverture d’une nouvelle feuille de calcul à l’aide de l’outil Google Docs.

Ensuite, collez-y vos codes postaux ou adresses de clients dans la colonne A. (Cela n’a pas d’importance de dé-doublonner ou pas.)

S’il s’agit de codes postaux, dans la colonne B, indiquez « France » sur chacune des lignes.

Ensuite, dans la colonne C de votre document, entrez la formule suivante : « =CONCATENATE(A2;” “;B2) », lorsque le premier code postal se trouve en case A2, et que vous avez inscrit le mot « France » en case B2. Toutes les données inscrites dans les deux premières colonnes devraient se transposer grâce à cette formule dans la colonne C.

DEUXIÈME ÉTAPE – Le rendu

Pour compléter cette étape, commencez par sélectionner la colonne C en entier.

Ensuite, allez dans le menu de Google Docs, et sélectionnez l’onglet « Insertion », et cliquez ensuite sur « Gadget », puis allez sur « Cartes ». Sélectionnez par la suite « Carte ». Validez ce choix avec le bouton intitulé « Ajouter à la feuille de calcul ».

TROISIÈME ÉTAPE – L’application des données

Une nouvelle fenêtre s’ouvrira sur votre écran.

Vérifiez que la Plage correspond au format « Nom-de-votre-feuille!premier-case-de-vos-adresses:dernière-case-de-vos-adresses ».

S’il s’agit du bon format, continuez en cliquant sur « Appliquer et fermer ».

Patientez quelques instants, le temps que le rendu de vos données se génère dans cet outil. Ce laps de temps peut varier en fonction du nombre d’adresses contenues dans votre fichier. Vous avez terminé, et pouvez procédant en consultant et analysant votre zone de chalandage.

Liens d’informations : https://productforums.google.com/forum/#!topic/maps-fr/aYZGiAzM0IQ

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required