L’Europe et ses symboles

L’Europe, théâtre de nombreux bouleversements, s’est façonnée péniblement et progressivement. Tout d’abord, la déclaration de Robert Schuman en 1950 qui, pour pérenniser un climat de paix à travers le continent, fait appel à la mutualisation des productions de charbon et d’acier entre la France et l’Allemagne. Puis le traité de Rome, qui viendra instaurer la mise en place d’un marché commun entre les six pays signataires que sont la France, L’Allemagne, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas.

Après les premières mesures sur la politique agricole commune, l’Europe s’élargit avec d’abord 9, puis 10, puis 12 pays membres en 1986, pour finalement arriver à 28 états membres aujourd’hui. Pour fédérer ces différentes communautés, plusieurs symboles ont été instaurés. Voyons ensemble leur signification.

Les symboles de l’Europe

Méconnus du grand public, plusieurs symboles caractérisent l’union des communautés entre elles. À commencer par l’hymne européen (la 9e symphonie de Beethoven), la monnaie unique (l’euro), la devise de l’UE ( unie dans la diversité ), la journée de l’Europe (9 mai) et le drapeau européen orné de douze étoiles sur fond bleu.

Le drapeau européen

Le drapeau européen que nous connaissons aujourd’hui a plus de 60 ans d’existence. Il est représenté par 12 étoiles de couleur or sur fond bleu de tailles égales et formant un cercle. Celui-ci représente l’union des communautés européennes. Le nombre d’étoiles ne correspond pas aux nombres de pays membres, mais elles possèdent un caractère symbolique. En effet, ensemble, elles caractérisent les idéaux d’unité, de rassemblement et d’harmonie entre diverses communautés. Officiellement, ce n’est qu’en 1985 que les chefs d’État et les gouvernements des pays membres feront du drapeau étoilé l’emblème de l’Union européenne, anciennement appelée Communauté européenne.

Vous pourrez vous en procurer aux dimensions et finitions de votre choix sur le site Doublet.

L’hymne européen

C’est en 1985 également que les dirigeants européens décident de faire de la neuvième symphonie composée par Ludwig van Beethoven, l’hymne de l’Europe. Depuis, tous les événements européens et cérémonies officielles jouent cet hymne, symbolisant la paix et la solidarité entre les nations européennes.

La journée de l’Europe

Comme expliqué plus haut dans notre introduction, la déclaration de Schuman du 9 mai 1950 eut une grande influence. En souvenir de cette allocution historique, l’Europe célèbre donc cette date en organisant des activités et manifestations diverses, ainsi qu’en ouvrant les portes de ses institutions en Belgique et en France, à Strasbourg.

La monnaie unique

L’euro est sans aucun doute le signe d’appartenance à l’Europe le plus marquant. C’est d’abord le traité de Maastricht qui revendiqua la mise en place d’une monnaie unique au sein de l’Union européenne. A l’heure actuelle, ce sont 19 pays qui ont adopté la monnaie commune. Ensemble, ils constituent la zone euro.

La devise de l’Europe

Enfin, l’idée étant de faire d’une différence un atout pour le continent, la devise de l’Europe est “unie dans la diversité“. Elle vise ainsi à diffuser des valeurs de solidarité et d’union entre des peuples culturellement différents, tant par leur langue et leur histoire que par leurs traditions.