Les paris sportifs : une idée qui remonte loin dans le temps

Les paris sportifs représentent aujourd’hui la partie la plus importante des jeux de hasard. Plus d’argent est misé sur les différents sports, tels que le football, le tennis et le basketball, qu’aux tables de poker, à la roulette ou même aux machines à sous. Retour sur l’historique du pari sportif, afin de découvrir comment il est parvenu au sommet de son domaine.

Au début : des paris entre spectateurs

Il est probable que les premiers paris sportifs remontent à un temps qu’il nous est impossible d’identifier, aujourd’hui. En réalité, le pari sportif a dû naître plus ou moins au même moment où les premières compétitions ont vu le jour. De ce que nous pouvons être certains, c’est qu’ils existaient déjà lors de premiers Jeux olympiques en Grèce, alors que les spectateurs misaient entre eux sur le vainqueur des épreuves.

Les paris ont continué ainsi, à travers le temps, entre gens de classes sociales identiques. Il n’est pas rare, dans l’histoire, d’assister à de tels paris, comme on les retrouve dans un grand nombre de livres de fiction. Ensuite, sont arrivés les jeux où l’on remettait des prix. Trouver le gagnant et gagner un montant d’argent, un objet, ou encore un animal.

L’arrivée des bookmakers

Les courses de chevaux, sur lesquelles on peut encore aujourd’hui parier, ont été les premières à légaliser la tradition du pari. Au départ, seuls les propriétaires de chevaux pouvaient poser une mise sur de telles courses, mais rapidement la pratique s’est étendue, tout d’abord aux nobles, avant d’être enfin ouvertes à tous.

Les teneurs de pub et les aubergistes, situés près des pistes de course, furent les premiers à faire la promotion de celles-ci, prenant les paris et devenant ainsi les premiers bookmakers de l’histoire. C’est d’ailleurs de là qu’est né le « steeple-chases », né en Irlande, qui consistait en une course de chevaux, d’un clocher d’église à un autre, et où les chevaux devaient sauter par-dessus de nombreux objets, tout au long du parcours.

En 1923, John Moores, en Angleterre, crée une société où il prend des paris sur les matchs de football. Les parieurs devaient déterminer les gagnants des matchs du week-end, ce qui représentait en général, entre 10 et 12 sélections. Il ne pouvait pas prévoir la popularité de son idée, une centaine d’années plus tard.

Les paris en ligne

Il existe aujourd’hui un très grand nombre de bookmakers ayant une adresse physique, dans plusieurs pays européens. Mais l’arrivée des paris en ligne a certainement été le moment de consécration du pari sportif. En effet, malgré l’arrivée des casinos en ligne, ces dernières années, ait augmenté de manière prépondérante la quantité d’argent misée sur des jeux de hasard en ligne, le pari sportif demeure au sommet de la pyramide, loin devant les autres.

C’est en 2002 qu’ils ont fait leur apparition sur Internet, alors que des paris étaient acceptés, uniquement durant les événements sportifs. Aujourd’hui, la grande variété de sports sur lesquels il est possible de miser et la quantité importante de manières différentes (victoire, buts, cartons, corners, etc.) a surpassé tout ce que le domaine pouvait imaginer, il y a encore moins de vingt ans.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required