Gestionnaire de Base de données, Réseaux : quelles compétences ?

3 février 2018

Avec notamment la croissance fulgurante anticipée des services cloud, un marché prévu d’atteindre les 554 milliards de dollars d’ici 2021 (selon IDC, ou International Data Corporation), de même que l’objectif de « zéro défaut » (correspondant à cinq minutes de panne ou 99,999% de disponibilité des systèmes, que les fournisseurs de service Cloud de cette industrie tentent de mettre en place), ce n’est pas le travail qui manque, et par conséquent, les gestionnaires de base de données sont très en demande. Voici un aperçu des compétences de ces experts en gestion de réseaux ( LesJeudis ) .

En quoi cette expertise consiste-t-elle ?

Un(e) gestionnaire de base de données consiste en un(e) spécialiste chargé(e) de faciliter l’accès et d’assurer la sécurisation de données d’une entreprise, ou d’un data center.

Ce professionnel doit instaurer des processus afin d’assurer une sécurité optimale, protéger l’entreprise contre d’éventuelles intrusions, et éviter à tout prix la perte de données ou diffusion d’informations sensibles.

Les informations sont classées puis stockées selon une architecture adéquate, dans un système de gestion de base de données.

Les fonctions principales d’un gestionnaire de données (LesJeudis) et réseaux sont les suivantes:

  • Fournir l’accès aux données d’une façon simplifiée
  • Permettre que des données soient manipulées par des employés, collaborateurs, clients, utilisateurs, etc., habilités à le faire (par consultation, insertion, modification, suppression).
  • Assurer la sécurité des informations en tout temps.
  • Superviser les logiciels et applications préconisés.
  • Par des mises à jour, optimiser les informations de façon récurrente.

Quelles sont les compétences requises ?

Il importe d’avoir développé une parfaite maîtrise technique des systèmes de gestion de bases de données, notamment SQL Server, Oracle, MySQL, Sybase, etc. Il en va de même pour les langages de programmation et de requête.

Un(e) gestionnaire base de données doit avoir à son actif une expérience professionnelle en méthodologies d’indexation. Cette personne doit aussi maîtriser la classification et la gestion documentaire.

Pour un tel expert, les diverses règles de sécurité informatique ne doivent avoir aucun secret. Cette personne doit s’être familiarisée avec les procédures d’échange de données. Cette personne est aussi à l’aise avec les formats variés que peuvent prendre chacun des documents.

Dans l’ensemble, ce professionnel a développé une compréhension totale de l’environnement extérieur et du secteur d’activité dans lequel œuvre son employeur.

D’autres compétences non-techniques sont également requises dans ce domaine d’expertise, entre autres, la maîtrise de l’anglais s’avère absolument cruciale (autant à l’oral qu’à l’écrit).

D’un point de vue relationnel, ce professionnel est appelé à démontrer une très bonne ouverture d’esprit.

La disponibilité est également de mise, puisque les données se doivent d’être accessible en tout temps. Par exemple, plusieurs de ces experts sont appelés à effectuer des quarts de nuit, afin d’assurer la continuité des opérations de l’entreprise.

Par ailleurs, une extrême rigueur est nécessaire, pour ne perdre aucune donnée ni ne négliger aucun détail. Une bonne capacité d’analyse permet de décortiquer toutes les éventuelles failles et de tenir compte de tous les paramètres, dans des systèmes qui s’avèrent le plus souvent extrêmement complexes.

Le sens de l’écoute et des capacités développées d’observation sont des qualités indispensables à tout bon gestionnaire de bases de données.

Leave a Comment: