Doit-on envisager un prêt personnel pour lancer son entreprise ?

Créer son entreprise est une aventure magique. Cependant, la création d’entreprise n’est pas un long fleuve tranquille. Dans ses débuts, l’auto-entrepreneur doit souvent faire face à un grand nombre de difficultés : trouver la bonne idée, gérer les démarches administratives, trouver le local parfait pour son entreprise… L’obstacle le plus fréquemment rencontré reste cependant de trouver un financement. Doit-on envisager un prêt personnel pour lancer son entreprise ?

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Le prêt personnel est un crédit à la consommation particulier : il n’est pas nécessaire de l’affecter à une dépense précise. Une fois la demande effectuée et la somme versée sur le compte de l’emprunter, elle peut être utilisée à loisir.

Cette somme perçue pourra au choix de l’emprunteur, être utilisée en une ou plusieurs fois, pour n’importe quelle dépense. La somme allouée peut aller jusqu’à 35 000 euros, à rembourser en 6 à 84 mois, soit 7 ans maximum.

Les conditions du prêt, comme le montant, les mensualités, la date de prélèvement et la durée de ce dernier sont établies au moment de la signature du contrat entre l’emprunteur et l’organisme prêteur. Pour trouver un prêt personnel intéressant, vous pouvez choisir un organisme prêteur en ligne, comme MoneyBanker et sa gamme de prêts personnels. Ce type de prêt présente un avantage de taille : le capital à rembourser chaque mois est fixe. Il comprend le capital à rembourser, et les intérêts perçus par la banque. Ainsi, l’emprunteur connaît chaque mois la somme à mettre de côté pour rembourser son crédit. De plus, plus le prêt personnel est remboursé rapidement, moins il coûte cher.

Peut-on utiliser le prêt personnel pour lancer son entreprise ?

Le prêt personnel est généralement choisi pour financer un déménagement, des frais médicaux, payer ses impôts, de l’électroménager ou encore un voyage. Il est également d’une aide précieuse pour les créateurs d’entreprise.

En effet, selon le type d’entreprise choisi, il peut vous être bien utile, par exemple pour acheter du matériel ou de la marchandise, acheter un local, régler des factures… Aucun apport n’est demandé pour ce type de prêt, ce qui est bien pratique en début d’activité, quand les dépenses sont généralement plus élevées que les recettes.

Bien qu’il existe des aides à la création d’entreprise, vous l’avez bien compris : le prêt personnel est une bonne solution alternative, intéressante d’un point de vue financier pour les jeunes auto-entrepreneurs ayant besoin d’un coup de pouce pour lancer leur projet.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required