Comment gagner sa vie en ne travaillant que 4 heures par semaine

Quand Timothy Ferris a sorti son livre phare, il a été tourné en dérision par des experts auto-proclamés. Pour beaucoup, “La semaine de 4 heures” n’était rien de plus qu’une combinaison d’idées farfelues saupoudrée de poussière de fée… D’autres par contre ont lu entre les lignes et ont appliqué avec succès les conseils de cet entrepreneur digital sans égal.

Entre votre famille, votre couple et vos amis, avez-vous vraiment le temps de travailler 35 heures par semaine ? Pensez-vous réellement que l’objectif de votre vie est d’œuvrer sans relâche jour après jour ? À quel moment profitez-vous des fruits de votre dur labeur ?

Timothy Ferris, Tim pour les intimes, est tout sauf dément. Très tôt, il a entraperçu le potentiel d’une nouvelle forme d’entrepreneuriat : le dropshipping. Qu’est-ce que le dropshipping ? Comment se lancer avec succès ? Quels sont les éléments indispensables à la réussite de votre entreprise ? Les réponses à ces questions et bien plus se trouvent dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que le dropshipping ?


Il est peu probable que ce soit la première fois que vous entendiez parler de dropshipping. Cela fait plus d’une décennie que ce mot est sur les lèvres de tous les nomades digitaux et des entrepreneurs 2.0.

Pour résumer, le dropshipping est une forme d’entrepreneuriat dans laquelle vous proposez à la vente des produits que vous ne possédez pas… Pour être encore plus clair, il convient de décrire en profondeur les rôles des trois intervenants : le client, le fournisseur et le revendeur (vous).

À l’extrémité gauche de la chaîne, se trouve l’acheteur final : Margot. Jeune parisienne de 28 ans, Margot travaille comme assistante administrative dans une PME locale. Quand elle ne bosse pas, elle s’adonne à sa passion : chiner des vêtements bohèmes qu’elle associera à des pièces intemporelles pour une allure décalée et surtout unique.

Sur la droite, réside le fournisseur. Du haut de ses 38 ans, Mei jouit de plus de 15 ans dans le secteur de la mode. Directrice de production dans une usine textile, elle a choisi de se spécialiser dans le style boho chic pour ravir les gitanes des temps modernes.

Pour connecter Margot et Mei, il faut un intermédiaire : vous. Ou plutôt votre site web. En se rendant sur votre site e-commerce, Margot tombe sur le chemisier de ses rêves. Sans perdre une seconde, elle valide sa commande. Automatiquement, votre CMS de dropshipping transmet ses instructions à Mei. Cette dernière se fait un plaisir de préparer puis d’expédier son vêtement à Margot.

En quelques secondes, vous venez de vendre un objet que vous ne possédiez pas en empochant au passage une belle commission. Facile, n’est-ce pas ?

Comment être sûr que votre site de dropshipping aura du succès ?


En entrepreneuriat, le risque zéro n’existe pas. Il y’a toujours une chance pour que votre business ne décolle jamais… Cependant, en dropshipping, il y’a un facteur qui influence à 80 % la réussite de votre site e-commerce : le choix du fournisseur.

À lui seul, un fournisseur peut faire décoller vos ventes ou vous maintenir dans l’obscurité la plus totale. Pour être considéré comme étant exceptionnel, un bon prestataire doit être doté d’un catalogue varié, avoir des prix attractifs et être capable de réaliser des expéditions internationales sans soucis.

Sans surprise, Aliexpress, le leader chinois de l’e-commerce est la plateforme d’approvisionnement la plus utilisée par les propriétaires de sites de dropshipping. Avec Oberlo, une application qui automatise la gestion des stocks et le suivi des commandes, c’est devenu encore plus facile de vendre en ligne. Pour l’installer gratuitement, cliquez ici et laissez-vous guider dans le monde merveilleux du dropshipping !

Pour être sûr de faire le bon choix, prenez le soin de contacter chaque fournisseur avant d’inclure ses produits. Aliexpress permet aux usagers de noter les produits et de détailler leurs expériences clients. Lisez les commentaires, consultez les photos et ne travaillez qu’avec les meilleurs.

C’est un travail chronophage mais crucial pour la survie à long terme de votre compagnie. Rappelez-vous : on n’a jamais deux fois l’occasion de faire une première bonne impression.

Un client qui reçoit sa commande après 3 mois s’en prendra à vous et à personne d’autre. Si à l’ouverture, un acheteur découvre un produit non conforme à la description, encore une fois, c’est votre réputation qui prendra un sacré coup.

Comme le disait si bien Sun Tzu, “tout le succès d’une opération réside dans sa préparation”. Une fois cette étape fastidieuse menée à terme, vous pourrez vous détendre pendant que votre compte en banque grossit à vue d’œil. Sélectionnez vos collaborateurs avec soin, automatisez les procédés de vente et savourez les fruits de votre dur labeur. Vous n’aurez besoin que de 4 heures par semaine pour programmer vos prochaines opérations.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required